Le taux de chômage pour l’ensemble du Québec (période du 7 août au 10 septembre 2016)

Actualités politiques

14 août 2016

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (carte) : 16,3%
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 420 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Québec (carte) : 4,5 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 700 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Trois-Rivières (carte) : 7 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 665 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Centre-Sud du Québec (carte) : 5,1 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 700 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Sherbrooke (carte) : 6 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 700 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Montérégie (carte) : 7,1 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 630 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Montréal (carte) : 8 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 630 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Centre du Québec (carte) : 6,2 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 665 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Nord-Ouest du Québec (carte) : 9,4 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 560 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Bas-Saint-Laurent–Côte-Nord (carte) : 8,5 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 595 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Hull (carte) : 7,5 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 630 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Chicoutimi-Jonquière (carte) : 7,2 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 630 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Cliquez ici pour connaître le taux de chômage des autres régions du Canada.

Nouvelle règle pour le calcul des rémunérations d’emploi pendant une période de prestations.

Actualités politiques

10 août 2016

Depuis le 7 août, le gouvernement fédéral a mis en place un projet pilote afin d’encourager les prestataires d’assurance-emploi à conserver un lien avec le marché du travail et améliorer leur rémunération hebdomadaire.
Deux options vous sont maintenant offertes afin de maximiser vos prestations si vous décrochez un emploi à temps partiel ou occasionnel.
Règle par défaut (existante)

Depuis 2012, l’assurance-emploi impose une nouvelle règle de calcul pour les rémunérations de travail à temps partiel en période de chômage. Ce calcul est complexe, mais se résume, dans ses grandes lignes, au fait que la moitié du gain de travail est coupé sur la prestation hebdomadaire d’assurance-emploi. Par exemple : si je gagne 300 $ à temps partiel, on coupera la moitié, soit 150 $ à la prestation de chômage.

Règle facultative (nouvelle)

Le 7 août dernier, une nouvelle règle est entrée en vigueur et sera maintenue jusqu’au 11 août 2018. Il est dorénavant possible, pour tout prestataire d’assurance-emploi, de choisir entre la règle existante et la nouvelle selon ce qui convient le mieux.
D’office, c’est la règle du « 50 % » qui s’appliquera, à moins qu’une personne indique vouloir opter pour la règle du 75 $ jusqu’à 40 %. 
Dans ce dernier cas, cette règle s’appliquera pour toute la durée de la période de prestations. Le grand défaut de cette option est qu’il faudra remplir sa déclaration de façon manuelle, ce qui retardera de quelques jours le paiement des prestations.
 L’autre possibilité sera d’attendre la fin de sa période de prestations et demander à la Commission de calculer rétroactivement ce qui aurait été le plus avantageux au cours de la période visée (la règle du 50 % ou celle du 75 $ jusqu’à 40 % du taux de prestations). La Commission devra effectuer ce calcul et, le cas échéant, rembourser le prestataire pour la différence calculée. 
Dans ce dernier cas, et qui est probablement le plus judicieux, le délai pour faire cette demande de calcul rétroactif sera à partir de la fin de la période de prestations et les 30 jours qui suivent.
La Commission explique son nouveau projet pilote sur ce lien en donnant des exemples concrets que nous vous invitons à consulter :

http://www.servicecanada.gc.ca/…/ae/renseignements/tpp.shtml

De façon certaine, il s’agit d’une ouverture par rapport aux règles imposées en 2012.

Les taux de chômage pour l’ensemble du Québec (période du 10 juillet au 13 août 2016)

Actualités politiques

12 juillet 2016

Le taux de chômage

Du 10 juillet au 13 août 2016

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (carte) : 17,2%
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 420 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Québec (carte) : 4,2 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 700 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Trois-Rivières (carte) : 7,1 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 630 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Centre-Sud du Québec (carte) : 5,7 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 700 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Sherbrooke (carte) : 6,7 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 665 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Montérégie (carte) : 7,1 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 630 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Montréal (carte) : 8 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 630 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Centre du Québec (carte) : 6,6 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 665 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Nord-Ouest du Québec (carte) : 10 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 560 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Bas-Saint-Laurent–Côte-Nord (carte) : 8,9 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 595 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Hull (carte) : 7,3 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 630 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Chicoutimi-Jonquière (carte) : 9 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 595 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Cliquez ici pour connaître le taux de chômage des autres régions du Canada.

Page 20 of 114« First...10...1819202122...304050...Last »

Poser une question

Valider