Le taux de chômage pour l’ensemble du Québec (période du 7 mai au 11 juin 2017)

Actualités politiques

7 mai 2017

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (carte) : 12,2%
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 455 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Québec (carte) : 4,5 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 700 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Trois-Rivières (carte) : 6,5%
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 665 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Centre-Sud du Québec (carte) : 5 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 700 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Sherbrooke (carte) : 6,2 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 665 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Montérégie (carte) : 6 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 700 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Montréal (carte) : 6,9 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 665 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Centre du Québec (carte) : 7,5 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 630 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Nord-Ouest du Québec (carte) : 7,5 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 630 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Bas-Saint-Laurent–Côte-Nord (carte) : 8,9%
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 595 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Hull (carte) : 5,7 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 700 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Chicoutimi-Jonquière (carte) : 6,7 %
Avec ce taux, il faut avoir travaillé un minimum de 655 heures durant la période de référence pour recevoir des prestations.

Cliquez ici pour connaître le taux de chômage des autres régions du Canada.

L’assurance-emploi c’est pour tout le monde : et aussi pour les personnes atteintes d’une maladie grave.

Actualités politiques

2 mai 2017

prestation speciales

 

Le programme d’assurance-emploi prévoit des prestations spéciales pour maladie d’une durée maximale de 15 semaines. Les personnes souffrant d’une maladie grave manquent souvent de couverture. Ceci touche particulièrement les personnes de 55 ans et plus et celles qui ne  peuvent compter sur une assurance collective adéquate.

Une récente étude de l’OCDE et de la comission européenne démontre que le Canada est l’un des pays qui offre la pire couverture en la matière. Il est possible de faire mieux. En effet, des pays comme la France, l’Allemange, la Belgique, les Pays-Bas, le Japon et les pays scandinaves offrent des couvertures sociales bien plus généreuses que les nôtres.

Bonifions la période de prestation d’assurance-emploi pour les personnes atteintes d’une maladie grave.

Le CNC et ses partenaires poursuivent la campagne: L’assurance-emploi c’est pour tout le monde.

Actualités politiques

1 mai 2017

CNC 1

Le CNC et ses groupes provenant de l’ensemble des régions du Québec poursuivent leur campagne de sensibilisation et de revendications pour l’amélioration de l’assurance-emploi.
La campagne cible :

  • Les personnes atteintent de maladies graves ;
  • Les travailleurs saisoniers ;
  • Les jeunes familles ;

Soyez à l’affût de nos prochaines publications afin d’en connaître davantage et de nous appuyer dans cette campagne.

Page 2 of 10612345...102030...Last »

Poser une question

Valider