Dialogues dans l’ombre 7 : Des fleurs dans le fumier

Actualités politiques

1 novembre 2011

par Patrice Viau
Membre du conseil d’administration du Comité Chômage de Montréal

 

Pat et Vic visitent l’exposition du World Press Photo et d’Anthropographia au Marché Bonsecours. Les clichés des photojournalistes défilent l’un après l’autre, témoignant d’un monde de plus en plus en proie aux tragédies, aux meurtres, aux catastrophes, à la bêtise, et enclin au désespoir. Et pourtant…

PAT : Hmm… Hé hé hé! Regarde cette photo, elle est vraiment bien!

VIC : Celle du sans-abri qui caresse les seins de sa genre de blonde?

PAT : Oui! C’est simple, mais c’est tellement ça…

VIC : La vie et la dignité malgré tout.

PAT : Exact ! Tu sais, y’a un cinéaste iranien, Abbas Kiarostami, qui disait à peu près ça : « Le grand défi de ce siècle, c’est le combat entre l’éternel et le temporel. Mais encore une fois, le choix est évident : il nous faut choisir la vie. »

VIC : Comme quoi, au-delà des idéologies, des games de pouvoir, des façades, des bons sentiments, la vie fait son chemin envers et contre tout.

PAT : Ouais. Faut essayer de se rappeler ça dans le contexte actuel, icitte! Avec les Tories qui arrêtent pas d’en remettre avec leur putain de sottises d’histoire de drapeau, de morale cucul, d’ordre et de lois anti-sociales, de connivences avec des pouvoirs obscurs, et d’esprit anti-scientifique!… À un moment donné, j’imagine que les Québécois vont redevenir un fleuve en pleine débâcle, engorgé d’un flux de vie que rien n’arrêtera. Suffit d’être créatif bonyenne!

VIC : C’est triste de voir qu’on ait supprimé certains idéaux collectifs au profit d’un salut individuel. Mais en même temps, quand la collectivité devient plate, que veux-tu faire pour te libérer?

PAT : J’imagine que plus on va être de monde à patauger dans la même marde, plus on va vouloir s’en sortir ensemble. La misère aime la compagnie! Tsé, après les années Duplessis, les Canadiens-Français en pouvaient juste plus d’étouffer de la sorte, ensemble. Pis pow! Pendant 20 ans, on a progressé comme c’est pas possible, on a innové, on a créé… Avant de pogner un méchant down! Mais peut-être que quelque chose s’en vient.

VIC : Qui sait! Peut-être qu’on arrive à une conjoncture favorable à la reprise en main de notre destin.

PAT : Prend l’exemple de l’Assurance-chômage, on est justement en train de jongler avec ces questions-là au CCM pis au CNC… On est pogné, après tant d’années de revendications au fédéral, sur la case départ. Force est d’admettre que le dossier Chômage, c’est du gâchis sur toute la ligne! Mettons qu’avec les Conservateurs majoritaires, y se passera rien à ce niveau pour les 4, voir les 8 prochaines années. Si on veut mieux protéger les travailleurs québécois, et ne pas les rendre encore plus dépendant d’un système de plus en plus dur, il faudra récupérer le chômage au provincial.

VIC : En plus, c’est pas seulement les travailleurs que ça inquiète. Même les employeurs, les maires, les religieux, les économistes et les actuaires du Québec ne comprennent pas ce qui se passe. En fait, c’est scandaleux et ça frôle le vol!

PAT : On ne le répètera jamais assez. Et maintenant, il s’agit de prendre les moyens de nos ambitions. Retrouver un brin de liberté et affermir notre volonté politique pour pouvoir refuser les faux-maîtres.

VIC : Amen! Et que vive la vie!

Page 112 of 112« First...102030...108109110111112

Poser une question

Valider