«Une assurance-emploi chromée» dans le Journal de Québec

Actualités politiques

3 mai 2012

Notre proposition de rapatriement au Québec de l’assurance-emploi ne laisse pas indifférente et suscite toutes sortes de réactions. À titre d’exemple, nous attirons votre attention sur les commentaires des internautes à l’article dans le Journal de Québec, « Une assurance-emploi chromée« .

«Des chômeurs dans les champs?» dans Terre de chez-nous

Actualités politiques

3 mai 2012

Il n’y a pas que les groupes de chômeurs qui s’inquiètent des annonces récentes du ministre de la Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme Jason Kenney et l’obligation des chômeurs et des chômeuses d’accepter n’importe quel emploi. (Voir nos articles précédents)

Dans le secteur agricole, on se pose aussi beaucoup de questions. Le journaliste Yvon Laprade de La Terre de chez nous, du mercredi 2 mai 2012, rapporte, dans son article « Des chômeurs dans les champs? », les propos du président de la Fondation des Entreprises en Recrutement de Main-d’œuvre agricole Étrangère (FERME), Nunzio Notaro:

« On ne sait trop où le gouvernement Harper s’en va avec ça, mais nous, on a des interrogations à 100 milles à l’heure! ».

Le journaliste poursuit un peu plus loin avec ces questionnements :

« Dans le monde agricole, on tente de décoder le message qui sous-tend cette réforme gouvernementale. Ottawa souhaite-t-il réduire le nombre de travailleurs étrangers dans les champs? Veut-il au contraire réduire ses programmes de prestation pour les sans-emploi tout en leur donnant mauvaise presse dans l’opinion publique? “Une chose est certaine : on ne peut forcer quelqu’un à travailler”, tranche Nunzio Notaro. »

L’article se termine en rappelant qu’« Au Québec, un peu plus de 8 000 travailleurs étrangers quittent leur pays d’origine – dans les Antilles, le Guatemala, le Honduras – pour venir travailler sur les fermes québécoises. En Ontario, ils sont plus de 20 000 à vivre loin de leur famille pour gagner de l’argent pour leur famille. »

« Vive le «cheap labor»! » de Manon Cornellier

Actualités politiques

2 mai 2012

Nous ne pouvons nous empêcher de citer, encore une fois, l’excellent travail de la chroniqueuse de l’Actualité et du Devoir, Manon Cornellier.  Son «Vivre le « cheap labor »!» publié lundi dernier sur son blogue de l’Actualité fait froid dans le dos: il y a longtemps que l’on a vu un gouvernement avec une aussi ferme intention de sabrer dans nos droits relativement à l’assurance-emploi et par le fait même, dans nos conditions de travail.

Nous citons Manon Cornellier:

«Faire travailler les gens à rabais sera plus facile que par le passé. Le gouvernement Harper entend en effet modifier les règles de l’assurance-emploi qui permettaient aux prestataires de refuser des emplois mal rémunérés et celles qui exigeaient des employeurs de verser aux travailleurs étrangers temporaires le salaire moyen offert dans leur région pour le travail visé. […]

La ministre des Ressources humaines et du développement des compétences, Diane Finley, a en effet annoncé la semaine dernière que les employeurs pourront verser aux travailleurs étrangers un salaire jusqu’à 15 % inférieur au salaire moyen. […]

La chroniqueuse poursuit avec la nouvelle définition d’un «emploi non convenable» et conclue avec:

«[…]à l’avenir, un prestataire ne pourra plus refuser un emploi moins bien payé que la moyenne. Et que ce soit dans son domaine ou non car il ne bénéficiera plus d’un délai durant lequel il pourra limiter sa recherche d’emploi à son secteur d’activités. En quelques mots, cela veut dire qu’un prestataire devra accepter n’importe quel travail et à n’importe quel salaire. C’est aussi simple que ça.»

Page 106 of 114« First...102030...104105106107108...Last »

Poser une question

Valider